Fermer

Vous êtes expert-comptable ?

Pour connaître nos solutions dédiées, contactez-nous.

    [honeypot website id:web]


    captcha

    Retour en haut

    L’expertise-comptable au cœur du développement de mon entreprise

    L’expertise-comptable au cœur du développement de mon entreprise

    Parce que chaque entreprise est unique, une comptabilité sur mesure est la clé de son développement.

    Dans une économie ultra-concurrentielle, la seule mise en avant du savoir-faire et de la maîtrise des métiers fondamentaux ne peut suffire à assurer le succès de l’aventure entrepreneuriale. Le chef d’entreprise se doit de se démultiplier et de cultiver sa polyvalence. Il est cependant exclu qu’il y parvienne seul et surtout crucial qu’il sache prendre les bonnes décisions pour s’entourer. Parmi celles-ci, le choix d’une panoplie d’outils d’expertise comptable s’avère stratégique. Car l’adoption d’une comptabilité sur mesure adaptée à la structure permet d’avoir une vision globale de l’entreprise.


    La comptabilité dénoue le nœud gordien des multiples facettes de l’entreprise pour en faire un ensemble homogène.

    Une vision globale permet de définir un cap.

    S’ils peuvent se résumer à son objet social, les champs d’action de l’entreprise sont d’une grande diversité. Le dirigeant doit mener de concert une politique commerciale, une planification de la production, la gestion des ressources humaines et le suivi de la trésorerie. Ces activités ne sont, par ailleurs, pas interdépendantes. Les fédérer permet de définir un cap à atteindre pour assurer la réussite de sa structure. La réalisation de cet objectif rend impératif l’acquisition d’outils de pilotages dédiés aux spécificités de l’entreprise. L’exercice consiste à mettre en adéquation des moyens et des ressources avec la recherche d’un résultat. Car si la profitabilité dépend de la qualité des produits et des services commercialisés, elle procède également de l’atteinte d’objectifs intermédiaires.

    La gestion de la masse salariale, la rationalisation des outils de production et l’équilibrage de la trésorerie participent à l’amélioration des marges. Il est primordial de pouvoir suivre ces indicateurs en temps réel. Il est également idéal qu’ils soient analysés en même temps. À défaut, ce serait prendre le risque de n‘avoir qu’une représentation parcellaire des piliers sur lesquels repose la performance de l’entreprise. Or, seule une vision d’ensemble et homogénéisée permet au dirigeant de piloter efficacement en vue de cette performance.


    Une comptabilité sur mesure permet un retour au réel.

    La comptabilité consiste à inventorier en continu des flux entrants et sortants, qu’il s’agisse de marchandises, de flux de production ou de flux financiers. La finalité est de déterminer des encours et des soldes qui permettent de matérialiser la performance d’une entreprise. La comptabilité est donc un instrument de mesure. Elle repose sur des données ajustées en permanence qui sont la traduction chiffrée des activités humaines. Cette mesure doit être dynamique car elle concerne des paramètres qui ne cessent d’évoluer dans le temps.

    Le professionnalisme d’un dirigeant, s’il lui permet de mener avec succès les missions qui lui sont confiées par ses clients n’est pas pour autant un gage de bonne gestion de ses affaires. Si l’on résout une problématique, on n’est pas toujours certain d’avoir eu recours à la meilleure solution. De plus, il est inenvisageable de bien servir sa clientèle en se desservant soi-même. La vérité des chiffres délivre un diagnostic incontestable. L’analyse des données issues des activités permet de mesurer son efficacité. Les travaux comptables ne relèvent donc pas uniquement de contraintes réglementaires. Ils constituent une source d’information stratégique pour l’entreprise.


    La comptabilité doit être repensée pour donner de la visibilité au chef d’entreprise.

    L’ajustement des comptes est un préalable à la recherche de la performance.

    L’aider à consolider les fondations de son entreprise et à en construire de nouvelles, voilà peut-être à quoi se résume ce qu’un dirigeant attend de la comptabilité. Car les sujétions comptables qui s’imposent à l’entreprise méritent dorénavant d’être envisagées comme un centre de profit et non un centre de coût. Se contenter d’établir des comptes et de les circulariser ne peut suffire à éviter de commettre des fautes de gestion. La présentation du bilan et du compte de résultat intervient 4 mois après la clôture de l’exercice social. Il s’agit d’une photo de la situation de l’entreprise à la date d’arrêté des comptes. Cette présentation est statique et parle du passé. A contrario le dirigeant attend de l’analyse comptable des enseignements pour préparer les développements futurs de son entreprise. Elle doit lui livrer des indicateurs susceptibles de lui permettre de comprendre comment améliorer la performance globale de sa société.

    Ces indicateurs autrement appelés soldes intermédiaires de gestion sont multiples. Une comptabilité sur mesure adaptée aux spécificités de la structure dirigée doit être paramétrable. Pour être efficace il faut une information concise sous forme de ratios en lien avec le secteur d’activité. Cette information doit être synthétique et permettre au dirigeant d’élaborer un plan stratégique. Elle doit également être plurielle et l’aider à fédérer tous les départements de sa société au service de sa performance globale et de son développement.


    La comptabilité identifie des synergies et restitue une vision optimisée de l’entreprise.

    L’expert-comptable est un partenaire qui permet au dirigeant d’étendre le champ de vision de ses activités. Talleyrand avait pour habitude de s’exclamer : « lorsque je m’observe je me désole, lorsque je me compare je me console ». Il est primordial que le dirigeant puisse comparer les performances de son entreprise à celles de ses concurrents. Le maintien de sa compétitivité en dépend. La planification de développements futurs est en outre subordonnée à l’établissement de bases solides. L’atteinte, voir le dépassement de référentiels métiers dans le domaine de la gestion des ressources humaines ou de la performance financière fait partie des préalables. Or l’erreur serait de mener une action non coordonnée sur chacun de ces référentiels. Leurs imbrications nécessitent de les agréger de manière à permettre d’identifier des synergies possibles entre eux.

    Une vision périphérique de l’ensemble des activités de l’entreprise développe l’acuité de sa vision globale. L’évolution de la masse salariale a des répercussions sur le niveau de la trésorerie. Les fluctuations de celle-ci ne sont pas sans impact sur les relations du dirigeant avec ses fournisseurs et ses clients. Les délais de production et de livraison sont également indissociables du dimensionnement de la masse salariale et de la santé financière de sa société. Parce qu’il est un spécialiste de l’analyse de ces interactions, l’expert-comptable peut aider à les optimiser.


    Bien plus qu’un simple prestataire de services, l’expert-comptable me permet d’orienter mes choix stratégiques.

    Son rôle de conseil se traduit par un accompagnement au quotidien qui aide à prendre les bonnes décisions.

    Si la comptabilité est de plus en plus externalisée, l’action de l’expert-comptable mérite d’être recentrée au cœur de l’entreprise. L’expert-comptable qui tient les comptes est devenu une image d’Epinal. L’automatisation des travaux comptables le dévolue définitivement à un rôle de conseil. Sa valeur ajoutée ne consiste plus à livrer seulement des chiffres. Elle ne se limite même pas à leur simple analyse factuelle. Il doit être, au quotidien, le consultant qui guide le dirigeant dans ses choix. Il est devenu pluridisciplinaire et capable d’établir des liens étroits entre la réalité des chiffres et sa traduction dans le monde de l’économie réelle. Sa disponibilité est essentielle car le chef d’entreprise a besoin d’une information en temps réel. La décision de recruter un collaborateur, d’investir dans un outil de production et de recourir à l’endettement à des répercussions sur les performances de son entreprise.

    Un expert-comptable à la faculté d’anticiper les effets de ces décisions. Il permet d’en mesurer les conséquences, d’affiner les choix à faire et d’éviter les erreurs. Son rôle est en outre prédictif. Il aide le dirigeant à rationaliser ses choix et à les quantifier pour préserver les grands équilibres de son entreprise. Des volumes d’achats inopportuns, une production non maîtrisée, un endettement excessif peuvent en effet mettre rapidement en péril une société. Partenaire de tous les instants, la relation que le dirigeant entretient avec lui est interactive. Il est au chef d’entreprise le contrôleur aérien qui guide un commandant de bord.


    Partenaire de mon entreprise, l’expert-comptable préconise et n’attend pas que je le consulte pour m’informer des bonnes pratiques.

    Fin connaisseur et observateur de l’entreprise, l’expert-comptable s’implique aux côtés du dirigeant dans la gestion. Il sait lui prodiguer des recommandations correctrices lorsqu’il s’écarte d’un objectif initial. Son professionnalisme réside dans sa capacité à apporter une vision de long terme. Il est capable d’élaborer des prévisions précises à partir des décisions envisagées et que le dirigeant lui soumet. Mais il est également proactif et prend l’initiative de l’alerter sur les opportunités à saisir. Il lui permet ainsi d’éviter des obstacles et d’accélérer son processus de développement lorsque la voie est libre. Sa réactivité de tous les instants l’aide à garder le cap qu’il s’est fixé. Ayant une parfaite connaissance de ses objectifs, il met tout en œuvre pour que le dirigeant puisse les atteindre. Le temps collaboratif qui lui est accordé est précieux car il lui apporte des solutions immédiates. Le chef d’entreprise peut ainsi se concentrer sur son cœur de métier et appliquer ses préconisations pour optimiser l’efficacité et la performance.


    HOUSTON 31, votre partenaire au quotidien pour une comptabilité sur mesure

    La pression concurrentielle impose de savoir produire mais surtout de savoir comment produire. Autrement dit cet exercice consiste à privilégier l’efficacité au service de la performance. La survie de l’entreprise qui est corrélée au développement de ses activités en dépend. La seule notoriété liée au savoir-faire ne suffit plus à pérenniser la croissance. Il est désormais vital de se fixer des objectifs et de définir une stratégie pour les atteindre. Tracer une route nécessite néanmoins de disposer d’une bonne cartographie. Une comptabilité sur mesure permet d’en établir les bases solides. C’est pourquoi nous avons créé HOUSTON 31, afin de faire bénéficier aux dirigeants d’un accompagnement sur-mesure dans leur développement.
    L’expertise-comptable évolue chaque jour avec de nouveaux besoins et de nouvelles attentes.
    Nous avons choisi de la faire évoluer avec vous et pour vous.
    Si vous souhaitez en savoir davantage sur nos services d’accompagnement aux dirigeants et de comptabilité sur mesure, rendez-vous ICI.

    Poster un commentaire